Science-oasis

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le perçage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 le perçage le Dim 28 Sep - 16:59

Perçage






Perçage sur un tour



Dessin d'un perçage



Dessin d'un perçage



Le perçage est un usinage consistant à faire un trou dans une pièce. Ce trou peut traverser la pièce de part en part ou bien ne pas déboucher. On parle alors de trou borgne.
Ce trou peut être effectué par un Foret sur une perceuse, par une mèche sur un vilebrequin, par la découpe entre un poinçon et une matrice, par laser, par électroérosion...
Ce trou peut servir à faire passer une pièce (un arbre, un tube...), un fluide, il peut être taraudé pour recevoir une vis...

//



Forme de perçage


Il y a différentes formes de perçage :

  • cylindrique ;
  • fraisurée ;
  • lamée ;
  • tronconique ;
  • étagée.


Perçage et usinage


L'opération de perçage par usinage (avec un foret) est une des plus utilisées dans la fabrication de pièces mécaniques. Environ 25% des usinages sont des perçages dans la mécanique générale. On parle de micro-perçage pour des diamètres inférieurs à 0.5mm, alors que les trous d'un diamètre supérieur à 20mm sont du domaine du macro-usinage. Le perçage doit être considéré comme une opération d'ébauche, et donc nécessite une opération d' Alésage pour obtenir une cote diamétrale exacte. Néanmoins, des avancées majeurs dans la conception des forets ont permis l'obtention directe de trous avec une tolérance IT9, soit une qualité suffisante dans une grande majorité des applications.
Le perçage est également découpé en deux catégories en fonction de la profondeur du trou, et plus particulièrement du rapport diamètre sur longueur. On admet en général qu'au delà de 10 fois le diamètre on se trouve en perçage profond, et qu'au delà de 20 fois, c'est le domaine du forage.

Micro-perçage


Le perçage de tour de très faible diamètre est un problème technique majeur. En effet, pour obtenir des conditions de coupe correcte, il faut une vitesse de rotation du foret très importante, couramment supérieur à 24000tr/min, et jusqu'à 63000tr/min. De plus, à ces vitesses, la lubrification devient très délicate puisque le fluide est éjecté avant même de rejoindre la zone de coupe. Paradoxalement, le domaines d'application est large, puisqu'il va de l'horlogerie (bracelet de montre, boitier) jusqu'à l'électronique.

Forage


Outil de forage 3/4



Le forage se caractérise par un rapport diamètre sur longueur percée supérieur à 20 fois. Dans ce cas, il devient très difficile d'évacuer le copeau formé lors de l'enlèvement de matière. La méthode la plus utilisée pour régler se problème est le perçage à l'outil 3/4 avec une lubrification abondante (haute pression-80bars, et haut débit). Mais cette technique est remise en cause par les problèmes écologiques (recyclage des déchets, nettoyage des pièces) et économiques (cout de la lubrification, cycle de production allongé). De nouvelles techniques sont donc à l'étude pour faciliter le perçage, aussi bien profond que court, pour supprimer la lubrification et augmenter les cadences de productions, comme par exemple le perçage vibratoire. Avec ce système, une vibration naturelle provoque un fractionnement du copeau et facilite son évacuation, éliminant de fait le recours à la lubrification.

Homonymie


Le perçage est également le fait de pratiquer un trou dans la peau pour y fixer un bijou, voir l'article piercing

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum