Science-oasis

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

VIH/sida: Protégées par une protéine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

[rand]
VIH/sida: Protégées par une protéine
[/rand]



Des chercheurs canadiens et américains, pilotés par un chercheur de l'Université de Montréal, identifient une protéine présente dans l'ADN de certaines personnes, qui les protège contre le VIH/sida.

Une importante étape dans notre compréhension des maladies immunodéficientes, comme le VIH/sida, vient d'être franchie par une équipe canado-américaine dirigée par le Dr Rafick Pierre Sékaly de l'Université de Montréal.

Les chercheurs ont identifié une protéine présente dans l'ADN de certains individus qui les protège contre des maladies de ce type.

La protéine en question

En fait, la protéine FOX03a protège le système immunitaire contre les attaques virales. Le Pr Sékaly estime que cette découverte contribuera à la création d'un vaccin contre le VIH/sida.

Ainsi, l'équipe du Dr Sékaly a découvert l'importance vitale de cette protéine pour la survie des cellules de la mémoire centrale, qui sont endommagées chez les personnes séropositives, et ce, même lorsqu'elles suivent un traitement.

L'étude

Trois groupes de sujets masculins ont participé à ces travaux:


un premier groupe d'individus séronégatifs au VIH
un deuxième groupe d'hommes séropositifs dont l'infection était contrôlée avec succès grâce à une trithérapie
un troisième groupe séropositif n'affichant aucun symptôme

Les personnes du dernier groupe, appelé contrôleur élite, résistaient à l'infection sans traitement parce que leur système immunitaire, qui aurait normalement dû être attaqué par le VIH, conservait sa mémoire immunitaire par la régulation de la FOX03a.

Selon les chercheurs, ce groupe-contrôle est un outil idéal pour illustrer de quelle façon les protéines sont responsables du maintien d'un système immunitaire doté d'une bonne mémoire antivirale.

D'autres infections ciblées

Le Dr Sékaly soutient que cette découverte est aussi prometteuse pour d'autres maladies immunodéficientes.

Ainsi, les scientifiques pourront se servir de cette percée pour mettre au point des thérapies adaptées à d'autres affections virales qui affaiblissent le système immunitaire comme:


le cancer
l'arthrite rhumatoïde
l'hépatite C
les rejets observés lors d'une transplantation d'organe ou de la greffe de la moelle osseuse

Les résultats complets sont publiés dans la revue Nature Medicine.
__________________

Voir le profil de l'utilisateur

The king

avatar
Super Admin
Super Admin
sunny

Voir le profil de l'utilisateur http://www.science-oasis.onlc.fr
sunny

Voir le profil de l'utilisateur

XPiNF

avatar
Team
Team
Merci Merci
mais je te donne plus que sunny
sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny

Voir le profil de l'utilisateur
merci bcp xpinf sunny sunny sunny sunny sunny

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum